novembre 2010

Archive mensuelle

Sonotones, il nous faut des sonotones

Créé par le 30 nov 2010 | Dans : Non classé

images1.jpg

Vous je ne sais pas mais moi, encore et toujours cette question : que veut dire être chrétien ? Que faut il faire.  Et aujourd’hui, toujours la même réponse apportée par l’Evangile. Rien à faire, pas de recette miracle. Suffit de croire. 

Jésus ne dit pas à ses premiers disciples, soit comme ci, fait cela, pense ca. Il leur demande juste de venir avec Lui et d’avoir confiance en Lui… le reste en découle.  Depuis le temps que j’entends « morale » quand on me parle de foi, il va falloir que je me mette au sonotone. 

Sonotones à vendre !!! qui n’a pas son sonotone ?  Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 4,18-22.Comme Jésus marchait au bord du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans le lac : c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez derrière moi, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent. Plus loin, il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans leur barque avec leur père, en train de préparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant leur barque et leur père, ils le suivirent. 

si même un centurion a une chance….

Créé par le 29 nov 2010 | Dans : Non classé

images.jpg

Vous je ne sais pas mais moi je me dis que si un centurion d’une des armées les plus brutales de l’Histoire a une « telle foi », ben il doit bien y avoir un moyen d’y arriver moi aussi.  Un sale étranger, un esclavagiste, un envahisseur, même pas un juif… Alors si même lui réussit à avoir une « telle foi », on a tous notre chance non ? Il suffit de faire comme lui, croire que Jésus peut résoudre nos problèmes et les lui confier.  Confiance, et tout devient facile. 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 8,5-11. Jésus était entré à Capharnaüm ; un centurion de l’armée romaine vint à lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est au lit, chez moi, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller le guérir. » Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Ainsi, moi qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; je dis à l’un : ‘Va’, et il va, à un autre : ‘Viens’, et il vient, et à mon esclave : ‘Fais ceci’, et il le fait. » A ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du Royaume des cieux

une bonne paire de godillots

Créé par le 28 nov 2010 | Dans : Non classé

f0255.jpg

Vous je ne sais pas, mais moi mes enfants me demande parfois ce qu’il faut pour être un bon chrétien. Pas plus tard qu’hier, l’une de mes filles me dit que de toutes les façons, c’est trop dur d’être un Saint, autant s’amuser un peu.  Au-delà du fait qu’on peut être un Saint en s’amusant, j’ai été heureux de la réponse que lui donnait l’Evangile d’hier. Les gens du temps de Noé ne faisaient rien de mal : ils mangeaient, buvaient et se mariaient. Pas de quoi se prendre des baquets d’eau sur la tête. En plus, on ne dit pas que Noé et sa famille ne mangeaient pas, ne buvaient pas ni ne se mariaient pas… Alors pourquoi lui a-t-il été sauvé ? 

Rien ne nous dit non plus que celui des 2 hommes aux champs qui est pris est le meilleur, le plus gentil. Pas plus qu’il n’est précisé que la femme au moulin qui est prise est plus généreuse ou plus sympathique que l’autre… « Trop injuste » comme me le dit ma fille. En effet, avec notre regard humain ou toute récompense est fondée sur le mérite, c’est assez difficile à comprendre. Et pourtant, ceux qui n’ont pas été pris, peut-être avaient ils oublié l’essentiel. Ils ne faisaient rien de mal, bien sur, ils faisaient même peut-être le bien. Mais peut-être avaient ils volontairement décidé d’oublier Dieu 

La différence ne se fait elle pas entre ceux qui essayent de marcher vers Dieu, même si leur attitude est loin d’être parfaite au regard des « standards » chrétiens, même s’ils ne Le connaissent même peut être pas, et ceux qui ne marchent délibérément pas vers Lui, quelques soient leur mérites ? Je file enfiler mes chaussures de marche. 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 24,37-44. Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « L’avènement du Fils de l’homme ressemblera à ce qui s’est passé à l’époque de Noé. A cette époque, avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’au déluge qui les a tous engloutis : tel sera aussi l’avènement du Fils de l’homme. Deux hommes seront aux champs : l’un est pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin : l’une est prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne connaissez pas le jour où votre Seigneur viendra. Vous le savez bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. 

Qu’il est bon d’être chauve !!

Créé par le 24 nov 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas mais moi je suis souvent en admiration devant ce que vivent les chrétiens persécutés. Comment peuvent ils continuer à se dire chrétiens tant le monde autour d’eux les rejette. Se faire tuer dans une église par des fous, être condamné à mort juste parcequ’on a témoigné de sa foi. Que ce soit aujourd’hui ou dans le passé, comment des gens peuvent ils encore s’afficher chrétiens dans ses conditions. Aller à la messe sous la protection de Kalchnikov !!! Cela, me parait surréaliste vue de notre douce France gentiment matérialiste et déchristianisée. 

Alors quand je vois cela, je me demande pourquoi moi, qui n’est aucun risque, mis à part celui d’être pris a parti verbalement par des « anti », je ne passe pas mon temps à témoigner…  de quoi ai-je peur !

chauvesinglewidth240.jpg

Parceque de toutes les façons, pas un cheveu de ma tête ne sera perdu. Ce sont les chauves qui doivent être contents ! Zéro risque ! 

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21,12-19.

Jésus parlait à ses disciples de sa venue :  » On portera la main sur vous et l’on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage. Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.

 

Magie, magie

Créé par le 22 nov 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais moi je m’étonne parfois que lorsque tout va bien, j’ai tendance à oublier mes moments de prière. Et quand des difficultés pointent leur nez soudain, je me souviens qu’Il existe et qu’Il ne veut que mon bien. Comme si Dieu était un magicien pour quand tout va mal. 

abracadabra.jpg

Un peu facile non ? 

Alors quand je vois cette vieille veuve, misérable, qui vient remercier Dieu, je me dis que moi qui ne suis pas veuf, ni  vieux, ni misérable je pourrai être un peu plus reconnaissant pour tant de grâces et d’amour et essayer d’en redistribuer un peu plus autour de moi au moins par mon témoignage.. ca ne coute même pas 2 pieces. 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21,1-4.

Comme Jésus enseignait dans le Temple, levant les yeux, il vit les gens riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc du trésor. Il vit aussi une veuve misérable y déposer deux piécettes. Alors il déclara : « En vérité, je vous le dis : cette pauvre veuve a mis plus que tout le monde. Car tous ceux-là ont pris sur leur superflu pour faire leur offrande, mais elle, elle a pris sur son indigence : elle a donné tout ce qu’elle avait pour vivre. » 

l’âme des ecureuils ….

Créé par le 16 nov 2010 | Dans : Non classé

ecureuilgrimpearbre.jpg

Vous je ne sais pas, mais moi je suis grand. Un bon mètre 90. Et plutôt carré. Je suis content, on ne vient pas trop me chatouiller, je n’ai pas besoin de me mettre sur la pointe des pieds pour voir et être vu, et dans le métro, mon nez est au dessus des mauvaises odeurs… je respire un peu. 

Souvent je plains les plus petits… 

N’empêche que comme je suis grand, je n’ai pas besoin de monter dans un arbre, ni d’arriver parmi les premiers…. Pas besoin de trop prévoir pour voir.  De même, comme je me dis chrétien, j’ai tendance à ne pas chercher à faire plus d’efforts que ça pour vivre avec le Christ…. Je vis dans une ville où il y a des messes partout à toute heure (Paris), où les églises sont ouvertes, dans un milieu entouré de chrétiens…. Pas bien difficile tout ça.

Alors, quand je vois la foi des convertis, ceux chez qui la foi n’est pas tombée « toute cuite » dans leur assiette, ceux qui ont fait une vraie démarche pour rejoindre le Christ, je suis toujours estomaqué par la force qui en émane. C’est celle des gens qui sont montés dans un arbre et qui ont été appelés. La force des Zachées.  Jésus me dit aujourd’hui que c’est l’effort que je fais pour venir à Lui qui est important, pas le point où je suis arrivé. Dans la foule devant Zachée, il y avait sûrement beaucoup de gens meilleurs que lui, des gens plus profondément chrétiens (avant l’heure bien sur), des gens plus grands (au propre comme au figuré). Mais c’est chez Zachée qu’Il ira dîner.  Quand je juge les autres, je devrai essayer de les juger plus sur le chemin qu’ils ont parcouru et non sur ce qu’ils sont. Je cherche un arbre, vous n’auriez pas vu un arbre ?  Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 19,1-10. Jésus traversait la ville de Jéricho. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il n’y arrivait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui devait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et l’interpella : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit, et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un pécheur. » Mais Zachée, s’avançant, dit au Seigneur : « Voilà, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

le pire sourd….

Créé par le 15 nov 2010 | Dans : Non classé

imagesca1hj8nu.jpg

Vous je ne sais pas mais moi j’ai l’impression de hurler souvent « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! ». Déjà les gens me regardent comme un zombie, mais en plus je dois être sourd car je n’entends pas souvent sa réponse….  Ne pas s’arrêter de l’appeler, parceque je sais qu’Il répond toujours, c’est juste moi qui suis sourd… ou qui ne veut pas entendre, oui. 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 18,35-43.Comme Jésus approchait de Jéricho, un aveugle qui mendiait était assis au bord de la route. Entendant une foule arriver, il demanda ce qu’il y avait. On lui apprit que c’était Jésus le Nazaréen qui passait. Il s’écria : « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! » Ceux qui marchaient en tête l’interpellaient pour le faire taire. Mais lui criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! » Jésus s’arrêta et ordonna qu’on le lui amène. Quand il se fut approché, Jésus lui demanda : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? – Seigneur, que je voie ! » Et Jésus lui dit : « Vois. Ta foi t’a sauvé. » A l’instant même, l’homme se mit à voir, et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu. Et tout le peuple, voyant cela, adressa ses louanges à Dieu. 

Pas folichon comme programme

Créé par le 15 nov 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais moi le programme des réjouissances ne me plait qu’à moitié. Le temple de Salomon sera détruit (ca c’est déjà fait), on va être assaillis de faux prophètes (merci, on est servis en ce moment), il y a des guerres (mais ce n’est pas nouveau), des soulèvements, quelques tremblements de terre (les chiliens et les Haïtiens s’en souviennent), la peste ? pas encore, mais le choléra oui (ce sont encore une fois les pauvres Haïtiens qui ont tiré le gros lot). etc… 

Tous ces signes sont vérifiés, alors quelle est la suite du programme ? On va nous persécuter, jeter en prison, notre famille nous dénoncera (sympa la famille !) mais ouf, pas un cheveu de notre tête ne sera perdu (ce sont les chauves qui doivent être contents, mieux que Petrolhane). 

Ce n’est pas très emballant tout ca. 

Alors 2 solutions : soit on se lamente sur tous les signes que nous voyons aujourd’hui, nous nous plaignons de notre malheur, et on se dit que la fin du monde est proche (comme beaucoup de génération  avant nous), soit on en profite pour hurler au monde notre bonheur d’être déjà sauvés (et lui aussi d’ailleurs)… au pire, on y perdra notre voix. 

Moi j’ai choisi mon camp. Celui des futurs aphones… 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21,5-19.

Certains disciples de Jésus parlaient du Temple, admirant la beauté des pierres et les dons des fidèles. Jésus leur dit : « Ce que vous contemplez, des jours viendront où il n’en restera pas pierre sur pierre : tout sera détruit. » Ils lui demandèrent : « Maître, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va se réaliser ? » Jésus répondit : « Prenez garde de ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront sous mon nom en disant : ‘C’est moi’, ou encore : ‘Le moment est tout proche. ‘ Ne marchez pas derrière eux ! Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne vous effrayez pas : il faut que cela arrive d’abord, mais ce ne sera pas tout de suite la fin. » Alors Jésus ajouta : « On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume. Il y aura de grands tremblements de terre, et çà et là des épidémies de peste et des famines ; des faits terrifiants surviendront, et de grands signes dans le ciel. Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et l’on vous persécutera ; on vous livrera aux synagogues, on vous jettera en prison, on vous fera comparaître devant des rois et des gouverneurs, à cause de mon Nom. Ce sera pour vous l’occasion de rendre témoignage. Mettez-vous dans la tête que vous n’avez pas à vous soucier de votre défense. Moi-même, je vous inspirerai un langage et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront opposer ni résistance ni contradiction. Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, votre famille et vos amis, et ils feront mettre à mort certains d’entre vous. Vous serez détestés de tous, à cause de mon Nom. Mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. C’est par votre persévérance que vous obtiendrez la vie.

 

Moi j’aime la saucisse et le pinard !!!

Créé par le 12 nov 2010 | Dans : Non classé

image.jpg

Vous je ne sais pas, mais moi j’aime bien manger, boire, aller à un mariage…. Sans prendre mes palmes en mon tuba au cas où un déluge arriverait. D’ailleurs si je vois un fou qui construit un énorme bateau au milieu des champs, je fais une photo et la diffuse sur Facebook pour rigoler.  Et puis j’aime bien aussi manger, boire, acheter, vendre, planter, bâtir… sans me sentir fautif… 

Alors pourquoi les contemporains de Noé et de Loth ont-ils été détruits ? Risque t on aussi l’extermination ? parceque pour ce qui est de manger, boire, acheter, vendre, construire… notre civilisation n’est pas en reste. Peut-être justement parcequ’ils se contentaient d’actions banales, ordinaires, de la vie de tous les jours, sans se demander ce qu’ils pouvaient faire pour plaire à Dieu. 

Peut-être qu’il ne suffit pas de ne pas L’offenser (version minimaliste du chrétien) mais qu’il faut chercher en permanence comment participer à son action… Etre pro-actif comme on dit aujourd’hui 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 17,26-37.Jésus disait à ses disciples :  » Ce qui se passera dans les jours du Fils de l’homme ressemblera à ce qui est arrivé dans les jours de Noé. On mangeait, on buvait, on se mariait, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche. Puis le déluge arriva, qui les a tous fait mourir. Ce sera aussi comme dans les jours de Loth : on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait ; mais le jour où Loth sortit de Sodome, Dieu fit tomber du ciel une pluie de feu et de soufre qui les a tous fait mourir ; il en sera de même le jour où le Fils de l’homme se révélera. Ce jour-là, celui qui sera sur sa terrasse, et qui aura ses affaires dans sa maison, qu’il ne descende pas pour les emporter ; et de même celui qui sera dans son champ, qu’il ne retourne pas en arrière. Rappelez-vous la femme de Loth. Qui cherchera à conserver sa vie la perdra. Et qui la perdra la sauvegardera. Je vous le dis : Cette nuit-là, deux personnes seront dans le même lit : l’une sera prise, l’autre laissée. Deux femmes seront ensemble en train de moudre du grain : l’une sera prise, l’autre laissée. » Les disciples lui demandèrent : « Où donc, Seigneur ? » Il leur répondit : « Là où il y a un corps, là aussi se rassembleront les vautours. » 

Soyons In, pas Out !!!

Créé par le 11 nov 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais moi ca m’amuse d’entendre les éternels oiseaux du temps passé : « c’était le bon temps », « rien ne va plus », « les gens ne respectent plus rien », « les gens sont individualistes » … etc, etc Et je ne parle pas des discours mortifères qu’on entend au sein de l’Eglise Catholique qui serait une soit disant forteresse assiégée de toute part. 

Pourtant la vie n’a jamais été simple, les gens n’étaient ni plus ni moins généreux, respectueux. Le temps d’avant était toujours meilleurs que le temps vécu et l’impression de fin du monde ou en tout cas de fin d’une civilisation a toujours été fortement présente… et l’Eglise a toujours eu le sentiment d’être attaquée. Alors, le miracle c’est qu’il y a toujours eu au milieu de ce tumulte, des hommes et des femmes pour faire vivre, jour après jour, le royaume de Dieu. Ils n’attendaient pas un sauveur humain, ils savaient que le Sauveur était déjà venu et qu’il leur revenait de faire vivre ce royaume, pour eux, pour Dieu, et surtout pour les générations à venir. 

Alors comment puis-je moi aussi participer à la vie et à la transmission de ce royaume aux générations futures. Il est au milieu de nous depuis 2000 ans et de toutes les façons, il y aura toujours des hommes et des femmes pour le faire vivre, avec moi ou sans moi. Je veux être In, et pas Out…. Car la vie éternelle a déjà commencée…  Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 17,20-25.Comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il leur répondit : « Le règne de Dieu ne vient pas d’une manière visible. On ne dira pas : ‘Le voilà, il est ici ! ‘ ou bien : ‘Il est là ! ‘ En effet, voilà que le règne de Dieu est au milieu de vous. » Et il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : ‘Le voilà, il est ici ! il est là ! ‘ N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son Jour sera là. Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. 

12

spiritualité amour du christ |
Paroisse Orthodoxe Sainte Anne |
christestseigneur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | israel12
| Source de Vie
| courspdv