Non classé

Articles archivés

en parler ou non ? là est toute la question

Créé par le 10 avr 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais moi, quand j’entend  » Allez dans le monde entier, Proclammez la bonne nouvelle à toute la création » (Marc 16, 9-15) j’ai envie de hurler « ca va pas non ? »

A chaque fois que je m’essaye à parler de ma foi, on me demande comment je peux être croyant avec tout ce que les religions ont apporté de malheurs dans le passé. Dans le cas du catholicisme, on me renvoie souvent à « tout ces cathos qui vont le dimanche à la messe et qui ensuite vivent une vie plutôt loin des évangiles. » , à toutes les erreurs passées de l’Eglise.. etc, etc..

Alors très peu pour moi, merci

Em mêmet temps, c’est amusant qu’on se pose ce genre de questions. En effet on ne pose que rarement de façon aussi prégnante ces questions au sujet des idéologies athées. Pourtant le 20ième siècle est riche de massacres liés à ces doctrines : environ 100 Millions de morts pour le communisme, 70 pour le nazisme, et je ne parle pas du libéralisme (qui est pour moi une culture athée) : Il laisse chaque année des millions de personnes mourir de faim, alors que nous avons largement de quoi les nourrir, ou des millions d’Africains mourir du Sida alors que nous avons les moyens de les traiter… Les religions sont aussi assez souvent le pretexte à de jolis massacres.

Mais même si c’est le cas, cette question m’interpelle toujours car elle renvoie ma foi à une simple adhésion à un groupe, comme si c’était un acte politique. Dans mon cas tout à fait personnel, ce n’est pas en l’Institution Eglise que j’ai placé ma foi, mais en Dieu. Pourquoi, sous prétexte que  d’autres n’ont peut être pas compris le message de Dieu, ou qu’ils l’ont peut-être mal interprété, je ne pourrais pas y croire.  Renvoyer à la médiocrité des autres, n’est ce pas finalement une façon un peu facile de se défausser pour ne pas se poser soit même la question du divin. Personnellement,  je ne suis pas Chrétien pour être avec des Chrétiens, je suis avec des Chrétiens parceque je suis Chrétien.Ah ben ca va mieux maintenant…. je vous quitte, j’ai une Bonne Nouvelle à annoncer… vous vous la connaissez déjà !

Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc 16,9-15.

Ressuscité de grand matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d’abord à Marie Madeleine, de laquelle il avait expulsé sept démons. Celle-ci partit annoncer la nouvelle à ceux qui, ayant vécu avec lui, s’affligeaient et pleuraient. Quand ils entendirent qu’il était vivant et qu’elle l’avait vu, ils refusèrent de croire. Après cela, il se manifesta sous un aspect inhabituel à deux d’entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne. Ceux-ci revinrent l’annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus. Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient à table : il leur reprocha leur incrédulité et leur endurcissement parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création.

A droite ou à gauche le filet ?

Créé par le 09 avr 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais moi je me sens souvent dépassé par tout ce que je dois faire, à la limite de mes capacités, par tout ce que d’autres (ou moi-même) attendent de moi. Une boite mail pleine à vider, des contacts à rappeler, des amis à voir, des projets à monter, une famille à aimer…. L’impression d’être à la limite de mes compétences autant que de mes disponibilités.

Alors je cherche à améliorer mon organisation et mes capacités, ça va mieux un moment, je passe un cap, je respire et me voici de nouveau confronté à quelques nouvelles tâches supplémentaires, plus complexes, à la limite de nouveau de mes capacités.  Jean 21,1-14 vient à point nommé me rappeler que tant que je ne compte que sur mes propres forces je serai toujours limité. Ils ont beau jeter le filet toute la nuit du même coté, ils n’ont rien pêché.

Par contre, si, comme eux, je me confie au Christ et je jette mon filet du coté qu’Il me recommande, alors mon action devient féconde (pour ne pas parler d’efficacité, tellement ce mot est galvaudé). 

Ca va mieux, je me sens une âme à remplir des filets… Je vous quitte, mon filet craque !! 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 21,1-14.

Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord du lac de Tibériade, et voici comment. Il y avait là Simon-Pierre, avec Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples. Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, ils passèrent la nuit sans rien prendre. Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus les appelle : « Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? » Ils lui répondent : « Non. » Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poisson. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre l’entendit déclarer que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau. Les autres disciples arrivent en barque, tirant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres. En débarquant sur le rivage, ils voient un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain. Jésus leur dit : « Apportez donc de ce poisson que vous venez de prendre. » Simon-Pierre monta dans la barque et amena jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré. Jésus dit alors : « Venez déjeuner. » Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur. Jésus s’approche, prend le pain et le leur donne, ainsi que le poisson. C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples.

Quelle patience !!

Créé par le 08 avr 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais moi j’ai souvent le sentiment d’être frileux dans ma foi. J’ai l’impression d’être loin, très loin, de Lui rendre ne serait ce qu’epsilon de tout ce qu’Il me donne et de toujours douter de sa réalité. D’être le dernier des bons à rien dans la famille chrétienne (2 Milliards d’homme au passage, quand même, quelle famille)…. Mais depuis dimanche je me sens moins seul dans la famille des sceptiques. Même ses amis !! 

Dimanche, Marie-Magdeleine, puis Pierre et « le disciple que Jésus aimait » voit le tombeau vide.  
Lundi ce sont « les femmes » qui le croisent et lui parlent,  
Mardi c’est de nouveau Marie-Magdeleine qui parle avec Lui et le reconnait,  
Mercredi se sont les disciples d’Emmaus qui le reconnaissent, rentrent raconter la nouvelle à Jérusalem et apprennent que Pierre l’a vu. 
Et aujourd’hui, que nous raconte Luc (24, 35-48) ? Jésus vient les voir et « ils croient voir un esprit » ? Ils le touchent, parlent avec eux mais « dans leur joie ils n’osaient pas encore y croire »… Moi, si un de mes amis revient me voir après que je l’ai vu mort et enterré, je hurlerai  »au fantôme ». Il nous connait bien, sait que cette pensée doit effleurer l’esprit des Apôtres, alors il mange avec eux pour leur montrer qu’il n’est pas un fantôme… « Alors Il leur ouvrit l’Esprit ».  Finalement depuis 2000 ans, nous sommes toujours aussi sceptiques, mais Lui est toujours aussi patient. Il revient toujours manger avec nous pour nous prouver qu’il n’est pas qu’Esprit… Je me sens mieux ! Je vais essayer de trouver un moment tout à l’heure pour Lui faire un petit coucou puisqu’Il m’attend pour la « grande ouverture de mon esprit » !! Depuis 2000 ans ! Je vais essayer de faire un petit effort, mais il y a du travail…

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 24,35-48.

Les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment ils avaient reconnu le Seigneur quand il avait rompu le pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d’eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os, et vous constatez que j’en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea devant eux. Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il fallait que s’accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » Alors il leur ouvrit l’esprit à l’intelligence des Écritures. Il conclut : « C’est bien ce qui était annoncé par l’Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d’entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C’est vous qui en êtes les témoins.

Suis je victime d’hallucinations ?

Créé par le 07 avr 2010 | Dans : Non classé

Vous je ne sais pas, mais lorsque j’entre dans une église (physiquement  ou spirituellement), j’ai « le cœur brulant ». Je me dis souvent que c’est facile, je sais pourquoi je viens là, je viens rencontrer Dieu… Je dois donc me conditionner et déclencher de façon inconsciente, ce ressenti. Heureusement d’ailleurs que cela me rend joyeux car vu le temps que j’y passe…. En lisant le texte d’aujourd’hui (Luc 24,13-35), je lis que les 2 compagnons d’Emmaus ne savent pas qu’ils sont en compagnie de Jésus, mais qu’ils ont eux aussi « le cœur brulant ». Pourtant ils ne savent pas qu’ils sont avec Lui, ils ne l’ont pas encore reconnu. 

Est-ce bien une hallucination que ce « cœur brulant » ou bien est ce la présence de Dieu ? Je vous laisse,  le mien se refroidit … 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 24,13-35.

Le troisième jour après la mort de Jésus, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient ensemble de tout ce qui s’était passé. Or, tandis qu’ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s’approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas. Jésus leur dit : « De quoi causiez-vous donc, tout en marchant ? » Alors, ils s’arrêtèrent, tout tristes. L’un des deux, nommé Cléophas, répondit : « Tu es bien le seul de tous ceux qui étaient à Jérusalem à ignorer les événements de ces jours-ci. » Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : cet homme était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. Les chefs des prêtres et nos dirigeants l’ont livré, ils l’ont fait condamner à mort et ils l’ont crucifié. Et nous qui espérions qu’il serait le libérateur d’Israël ! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c’est arrivé. A vrai dire, nous avons été bouleversés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure, et elles n’ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu’elles avaient eu une apparition : des anges, qui disaient qu’il est vivant. Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l’avaient dit ; mais lui, ils ne l’ont pas vu. » Il leur dit alors : « Vous n’avez donc pas compris ! Comme votre coeur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » Et, en partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur expliqua, dans toute l’Écriture, ce qui le concernait. Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d’aller plus loin. Mais ils s’efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux. Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, le rompit et le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Alors ils se dirent l’un à l’autre : « Notre coeur n’était-il pas brûlant en nous, tandis qu’il nous parlait sur la route, et qu’il nous faisait comprendre les Écritures ? » A l’instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : « C’est vrai ! le Seigneur est ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. » A leur tour, ils racontaient ce qui s’était passé sur la route, et comment ils l’avaient reconnu quand il avait rompu le pain.

Mourir pour une imposture ? quelle imposture !

Créé par le 06 avr 2010 | Dans : Non classé

Un ami m’a dit ce midi « le christianisme est fondé sur une imposture : les apôtres ont inventé cette résurrection pour faire avancer leur idée. Ils ont fait disparaitre le corps de Jésus pour créer une nouvelle religion ». Sauf que nombre de ces apôtres, dont Pierre qui est un des premiers à entrer dans le tombeau vide, sont morts dans des conditions terribles pour le Christ. 

Qui accepterait de mourir pour une imposture qu’il a lui-même créée ?

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20,11-18.

Marie Madeleine restait là dehors, à pleurer devant le tombeau. Elle se penche vers l’intérieur, tout en larmes, et, à l’endroit où le corps de Jésus avait été déposé, elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé le Seigneur mon Maître, et je ne sais pas où on l’a mis. » Tout en disant cela, elle se retourne et aperçoit Jésus qui était là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui demande : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le gardien, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et moi, j’irai le reprendre. » Jésus lui dit alors : « Marie ! » Elle se tourne vers lui et lui dit : « Rabbouni ! » ce qui veut dire : « Maître » dans la langue des Juifs. Jésus reprend : « Cesse de me tenir, je ne suis pas encore monté vers le Père. Va plutôt trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur, et voilà ce qu’il m’a dit. »

Au voleur !!

Créé par le 04 avr 2010 | Dans : Non classé

Leur ami sur lequel ils ont tout investit vient de mourir, les laissant bien seul avec leurs doutes. Début de semaine, ils se rendent sur sa tombe… on a volé le corps !! C’est facile pour nous, aujourd’hui qu’on connait la suite de l’histoire.

Mais essayons d’imaginer l’incompréhension des premiers apôtres qui arrivent de bon matin… ils ne pensent à rien d’autre qu’à un vol, et ne peuvent penser à autre chose qu’un vol… ressuciter ? ca veut dire quoi ?

Et pourtant : après avoir vu les linges pliés….. il virent et ils crurent !

Ca c’est de la Foi !

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 24,1-12.

Le premier jour de la semaine, de grand matin, les femmes se rendirent au sépulcre, portant les aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Elles ne savaient que penser, lorsque deux hommes se présentèrent à elles, avec un vêtement éblouissant. Saisies de crainte, elles baissaient le visage vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée : ‘Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite. ‘ » Alors elles se rappelèrent ses paroles. Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres. C’étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres. Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas. Pierre cependant courut au tombeau ; mais en se penchant, il ne vit que le linceul. Il s’en retourna chez lui, tout étonné de ce qui lui était arrivé.

Plantage magistral

Créé par le 03 avr 2010 | Dans : Non classé

Ils se sont bien plantés!!! pendant 3 ans ils ont tout quitté pour le suivre : famille, renommée, village… tout ca pour qu’il finisse mort dans un tombeau, sans avoir chassé les mechants, sans avoir finalement changé grandchose dans le monde, sauf laissé un message superbe mais bien difficile à comprendre et surement trop lourd pour eux. Il leur a bien dit qu’il ressuciterait en 3 jours, mais d’abord, ca veux dire quoi ressuciter ? il est surtout bien mort, comme ils le seront bientôt si ils continuent à s’opposer à tout le monde… quel doute !! 

Quelle pierre !

Créé par le 02 avr 2010 | Dans : Non classé

3 fois, 3 fois il Le renie, et malgré tout Il en fait la Pierre angulaire de son edifice, Il batit toute l’Humanité sur cet homme qui le renie 3 fois en une nuit. Nous nous plaignons que celà soit difficile de croire en Lui, mais finalement c’est surement plus difficile pour Lui de croire en nous non ? Finalement c’est Lui qui a foi en nous alors que c’est à nous d’avoir foi en Lui… Révolutionnaire 

Il n’est pas croyable !!

Créé par le 01 avr 2010 | Dans : Non classé

Incroyable : la ville entière se prépare à le mettre à mort, et lui il dine tranquillement avec ses amis, leur laisse le plus beau cadeau qu’il puisse leur faire (à eux, à ceux qui vont le tuer et aux générations futures), et en plus il lave les pieds de 12 gars qui le suivent depuis 3 ans dans leurs sandales et dans la poussière… Il n’y a pas à dire, on n’a pas fait mieux depuis. 

1...1415161718

spiritualité amour du christ |
Paroisse Orthodoxe Sainte Anne |
christestseigneur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | israel12
| Source de Vie
| courspdv